Fondation Saint Matthieu pour l’Enseignement Agricole

La Fondation Saint Matthieu pour l’Enseignement Agricole, sous égide de la Fondation Saint Matthieu pour l’école catholique, reconnue d’utilité publique, a été créée en juin 2011, sous l’impulsion de Monsieur François Paliard, Président du Conseil National de l’enseignement agricole privé (CNEAP), de personnalités de la société civile et d’institutions proches de l’Enseignement catholique agricole.

Depuis 2011 Nous agissons ensemble

Close

Pourquoi la FSM pour l'Enseignement Agricole ?

L’Enseignement catholique agricole :

Ce réseau regroupe 177 d’établissements d’enseignement agricole privés et de centres de formation, vers les métiers de la nature et du vivant, à travers la France.

Le CNEAP est un organisme national de l’Enseignement catholique et une fédération représentative, notamment pour le ministère chargé de l’agriculture, des établissements et associations qui en sont membres. Il scolarise 44 895 élèves et 7 623 apprentis dans des établissements qui accueillent sur tout le territoire français, en externat, demi-pension et internat, les jeunes de la classe de 4ème à l’école d’ingénieur, en formation générale, professionnelle et technologique.

Le CNEAP contribue par les projets de chacun de ses établissements et sa dynamique propre à l’éducation de la personne dans l’esprit chrétien qui animait ses fondateurs.

Il est au service de ses membres pour leur permettre d’assurer dans les meilleures conditions leur mission d’Église et les cinq missions que la loi Rocard leur confie.

Luc Guyau, Président de la fondation Enseignement agricole de la Fondation Saint Matthieu, explique ce qui a motivé la création d’une Fondation Enseignement agricole de la Fondation Saint Matthieu :

« Comme toute fédération professionnelle, le CNEAP est soucieux du devenir de ses membres et adhérents et, à ce titre, organise depuis de nombreuses années une solidarité facilitant le développement de son réseau et le maillage territorial fort par chacun de ses établissements.

Le CNEAP est de ce point de vue, un acteur incontournable du monde rural dans sa complexité et son évolution socioculturelle. »

Les projets sont nombreux et les attentes immenses : pour des investissements immobiliers nécessaires aux évolutions des besoins pédagogiques, à la croissance des établissements, à la mise aux normes de sécurité, …

 

Pour une aide temporaire et ponctuelles à certains établissements dans le suivi de leur gestion :

Pour l’aide à la mise en place des missions que la loi du 31 décembre 1984 sur l’enseignement agricole (loi Rocard) confie aux établissements agricoles et favorisent ainsi leur implantation territoriale. Les besoins, on le comprend aisément, sont considérables et à la hauteur des enjeux : permettre à des jeunes une réussite en leur ouvrant une voie d’excellence qui leur sera propre mais aussi jouer pleinement la responsabilité sociétale qui est celle d’une fédération d’enseignement professionnel dans son rapport au milieu professionnel qui la sous-tend.

Notre mission est bien, de ce point de vue, de contribuer à préparer l’avenir d’un secteur d’activité et à anticiper son évolution par la formation.

Le patrimoine scolaire, des 177 établissements fédérés du CNEAP, nécessite un entretien et une mise en conformité constante afin que les conditions matérielles de l’accueil des jeunes soient les meilleures possibles.

Les moyens dont disposent les associations sont souvent trop limités, alors que les besoins de développement sont impératifs pour garantir la réussite des élèves, étudiants et stagiaires qu’ils accueillent.

C’est la raison pour laquelle le Conseil d’Administration du CNEAP a décidé de se doter des outils permettant de favoriser la politique d’investissement de nos établissements et de créer une Fondation pour l’Enseignement Agricole de la Fondation Saint Matthieu pour l’École catholique.

Ses objectifs sont simples :

  • collecter des dons, legs et donations de particuliers et d’entreprises afin de subvenir aux besoins immobiliers de notre réseau d’établissements : modernisation, mise aux normes, extension, acquisitions…;
  • contribuer ainsi, non seulement au maintien de l’existant, mais à son développement en offrant aux associations des moyens complémentaires de cofinancement des investissements sous la forme d’aides remboursables.
  • mettre à la disposition des établissements agricoles relevant du CNEAP les moyens humains, matériels et logistiques dont dispose la Fondation Saint Matthieu pour lancer les appels à dons et legs.

 

Cette fondation poursuit la politique d’aide aux établissements que le CNEAP a mise en place depuis plusieurs années. Cette politique a sauvé plus de 15 établissements.

«Il nous faut aujourd’hui continuer avec des moyens plus ambitieux. Nous préservons ainsi ensemble notre réseau et fédérons les projets au service de tous. »

(Luc Guyau, Président de la fondation Enseignement agricole de la Fondation Saint Matthieu)

Comment fonctionne-t-elle ?

Pour réussir sa mission auprès des écoles catholiques, la Fondation Saint Matthieu pour l’Enseignement Agricole s’appuie sur  :

Le Comité Exécutif :

Il est piloté par un Président actif, est l’organe opérationnel de la fondation abritée. Il se réunit régulièrement pour identifier les besoins de financement des écoles catholiques de l’enseignement agricole, susciter des campagnes d’appel à don, décider de l’affectation des dons reçus en fonction des projets des écoles et de leurs demandes (subventions, aides remboursables…). Il est composé de personnalités de la société civile et de représentants de l’Enseignement catholique agricole.

Ses membres sont les suivants :

  • M. Luc Guyau, Président de la FSM pour Enseignement Agricole, ancien Président de la FAO et de la FNSEA;
  • M. Jean-Louis de Mourgues, Président de la Fondation Saint Matthieu, membre de droit;
  • M. René Carron, ancien Président de la Caisse Nationale du Crédit Agricole;
  • M. Jean-Paul Delevoye, ancien Président du Conseil Économique, Social et Environnemental;
  • M. Marc Janvier, Président de l’UNEAP
  • Philippe Poussin, Secrétaire Général du CNEAP;
  • M. Jean Salmon, Président du CNEAP
  • M. Jean-François Tambourin, Président de la FFNEAP;

Comment agit-elle ?

La Fondation Saint Matthieu pour l’Enseignement Agricole agit pour atteindre plusieurs objectifs :

  • faire connaître le plus largement possible la problématique méconnue du financement des investissements des écoles catholiques et le besoin de renouer avec la tradition de leur financement en faisant appel à la générosité publique;
  • elle présente à la Fondation Saint Matthieu les demandes d’aides remboursables des écoles pour financer leurs projets d’investissement comme : l’ensemble scolaire à Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane ou le lycée professionnel privé Notre-Dame à Briouze.

Bien souvent ces écoles ont un accès limité au crédit bancaire ou leur capacité d’autofinancement n’est pas suffisante !

Par ailleurs, elle est associée au programme lancé par la Fondation Saint Matthieu de lutte contre le décrochage scolaire lancé en 2014, pour l’accueil d’élèves et étudiants à besoins éducatifs particuliers. Ce programme permet d’allouer 100 000€ par an pendant trois ans aux projets retenus pour accompagner des jeunes en situation difficile pour les conduire vers la réussite.

Depuis sa création la Fondation Saint Matthieu pour l’Enseignement Agricole a apporté son soutien à de nombreux établissements d’Enseignement catholique agricole, principalement sous forme d’aides remboursables :

  • Les lycées de Saint-Cyran du Jambot, Tricastin Baronnies à Saint-Paul-Trois-Châteaux;
  • La Perrière à La Roche Rigault;
  • Xavier Grall à Loudéac;
  • Notre-Dame de Briouze;
  • l’Assomption à Forges;
  • Le Cep d’Or à Clermont l’Hérault,
  • l’Amandier à Lézignan-les-Corbières;
  • Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane.

Animée par un Comité Exécutif, sous la responsabilité opérationnelle de son Président Monsieur Luc Guyau, la Fondation Saint Matthieu pour l’Enseignement Agricole s’est donnée pour mission d’identifier, de soutenir et de développer les projets éducatifs des établissements catholiques d’enseignement egricole, en mobilisant la générosité publique issue de dons et legs.

  • 177 Établissements scolaires
  • 44 895 Élèves concernés
  • 4 800 Professeurs

Soutenez La Fondation Saint Matthieu pour l'Enseignement Agricole

Oui, je fais un don à la FSM pour l'Enseignement Agricole.

Contactez la Fondation Saint Matthieu pour l'Enseignement Agricole